Dans la catégorie drones, j’appelle le DJI Spark !

Dans la catégorie drones, j’appelle le DJI Spark !

Chez Megacitiz, nous accordons une place primordiale aux drones et cette semaine, j’avais envie de vous présenter le nouveau DJI Spark. Voici une petite introduction en vidéo, régalez-vous 😉

DJI Spark, le drone compact grand public

DJI, le numéro un mondial chinois du domaine des drones a lancé il y a peu de temps sur le marché sa dernière petite beauté, le DJI Spark. Avec un poids de 300 grammes et un gabarit de 143 x 143 x 55 mm, il rejoint le clan des drones poids plume.

En effet, sur ce modèle au design proche de celui du Mavic, le constructeur a privilégié la maniabilité et l’ergonomie. Le drone est, par exemple, prêt à décoller au bout de 30 secondes avec une connexion rapide vers un smartphone ou une tablette via l’application DJI Go 4.

Ce nouveau drone est proposé en plusieurs couleurs : Sommet Blanc, Ciel Bleu, Pré Vert, Magma Rouge et Aube Jaune. Les nouvelles capacités du DJI Spark en font, un drone spécialement conçu pour le grand public.

Que la Force soit avec toi !

La grande nouveauté du DJI Spark est le mode « PalmControl » qui permet de diriger le drone à l’aide de simples mouvements de la main. Ce dernier est capable de reconnaître votre visage grâce à la technologie FaceAware et ainsi vous suivre en permanence.

De cette manière, après que celui-ci a scanné votre visage, en tendant la paume face au drone, on peut le faire monter, aller à gauche ou à droite. Vous pouvez aussi, en dessinant en cadre avec vos deux mains, ordonner au Spark de prendre un cliché, plutôt classe non ? Seul bémol, lorsque vous utilisez ce mode, il sera impossible d’utiliser le drone pour filmer.

Pour les plus traditionnels, il est aussi possible de le piloter avec votre smartphone ou à l’aide de la manette de pilotage. Au moyen du téléphone, la portée du drone est limitée à 100 mètres tandis qu’avec la manette de pilotage, celle-ci sera d’environ 2 kilomètres. Vous aurez peut-être quelques difficultés pour guider le drone via le smartphone sur une longue distance à cause de la connexion, je vous conseille donc d’investir dans la radiocommande.

Des modes de vols classiques et quelques nouveautés

Comme de nombreux drones, le DJI Spark possède des modes automatiques de vol. On retrouve par exemple Active Track qui permet de suivre une personne se déplaçant, ou encore le Tapfly qui permet d’envoyer automatiquement le drone sur un point désigné de l’écran de pilotage.

Au niveau des modes autonomes, DJI a également introduit quatre nouveaux modes automatiques de vol qui se nomment « Quickshots ». Dans ces nouveautés, on peut citer le mode « Cercle », qui permet de faire tourner le drone autour d’un sujet ou encore le mode « Rocket », où le drone part à la verticale tout en pointant sa caméra vers le bas.

Des performances à la hauteur

Le DJI Spark intègre toute l’ingéniosité de ses prédécesseurs, avec une détection d’obstacles frontale dans le cadre de son système Flight Autonomy. Attention toutefois, à prendre en considération que le drone n’a pas de système de détection à l’arrière…
C’est un drone très robuste malgré sa petite taille, qui garde une étonnante solidité tant au niveau du corps qu’au niveau de ses membres. De plus, le DJI Spark est doté de moteurs puissants qui lui permettent d’être vraiment vif. Néanmoins face à des grosses rafales de vent, je ne pense pas que le drone reste très résistant.

Côté technique, le DJI Spark est équipé d’un capteur ½.3 CMOS de 12 Mégapixels stabilisé sur deux axes et peut filmer en full HD 1080p.On obtient un rendu image de haute qualité pour un si petit appareil.

Au niveau du pilotage, le drone peut atteindre les 50 km/h en mode sport et bénéficie d’une autonomie de 16 minutes en moyenne. Dans ce temps, il faut prendre en compte également le temps de revenir puis d’atterrir (soit environ 25-30 % de la batterie), au risque de le voir s’écraser contre le sol ☹.

Le drone peut être chargé via micro USB. Si vous voulez un conseil, il est préférable d’avoir une batterie de rechange pour rallonger le temps de vol et profiter des différentes fonctionnalités qu’offre le DJI Spark.

Image prise par le DJI Spark

Et le prix dans tout ça ?

Le drone est proposé au prix de 599 €, pour ce prix-là, il est livré seulement avec une batterie, donc si vous voulez vraiment en profiter il faudra prévoir de rajouter encore quelques billets ;).

Des packs combo existent aussi, pour environ 200 euros de plus vous pouvez avoir 4 protections d’hélices, une paire d’hélices supplémentaire, une manette de pilotage, un HUB de chargement batterie, un sac bandoulière et une batterie supplémentaire. Et à mon avis, ce pack même si grossièrement plus cher sera très utile notamment pour si vous voulez en profiter un peu plus puisque sans manette de pilotage et batterie supplémentaire le plaisir n’est que de courte durée.

Enfin, c’était annoncé, le Spark est bel et bien compatible avec les DJI Goggles pour un vol en immersion, sensations garanties! Le casque offre un passage en mode FPV, qui vous offre une expérience de vol unique.

Je ne vous en dis pas plus là-dessus et je vous laisse découvrir toutes les fonctionnalités sur le site officiel.
Pour ma part, ce drone s’adresse plutôt à des débutants qui souhaitent avoir un produit de haute qualité notamment pour prendre des photos, selfies… Mon portrait craché ! Et vous, qu’en pensez-vous ? Intéressant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *