Fin de stage

Fin de stage

Mes Bee Gees,

Je vous écris pour vous faire une annonce de la plus haute importance. Après une année de bons et loyaux services au sein de MegaCitiz, je m’en vais en king. Par ma clairvoyance, mon courage à toute épreuve, j’ai su apporter à MegaCitiz les clés dont avait tant besoin le site pour décoller. Je vais laisser, pour sûr, un souvenir ancré dans la mémoire de chaque membre de l’équipe. Les murs seront certainement repeints à mon effigie, les récits de mes exploits seront contés à chaque nouveau stagiaire, j’ai même cru comprendre qu’une statue de moi, taille réelle, avait été commandée.

Pour mon pot de départ, la venue de Pénélope Fillon a été envisagée, mais elle ne peut pas, elle a trop de travail. Comme à chaque départ d’un pilier de l’équipe, nous irons au Flunch avec frites à volonté pour tout le monde. Ensuite, on ira boire une bière à 1 euro sans bulle, sans goût, sans houblon, sans bière, à l’Ayers, payée par l’entreprise. Bref, on va mettre les petits plats dans les grands.

Mes exploits filmés en caméra 360 resteront à jamais gravés dans la mémoire qui est dans votre tête. Mon apport en termes de progrès technologique sur les objets connectés est indéniable. On sait désormais qu’un thermomètre connecté n’est pas destiné à rencontrer un rectum. On sait également, qu’un minidrone Parrot ne vous permet pas de voler. Comment l’aurait-on su si je n’avais pas essayé ? Comme lorsque j’ai mélangé, pâtes, riz, semoule en me demandant pourquoi personne ne l’avait jamais fait. Si je ne l’avais pas fait, qui serait là pour affirmer que c’est imbouffable et qu’on s’étouffe très vite avec un mélange pareil ? Après tout, comme l’a si bien dit Maurice Chapelan : « Feindre de croire un mensonge est un mensonge exquis ».

Je ne suis pas là pour mettre en avant le fait que j’étais, et personne n’en doute, le moteur du domaine des objets connectés. Je dois désormais ne pas être égoïste et faire profiter de mon talent à d’autres milieux. L’association en faveur du lancer de nains m’a notamment contacté pour porter leur dossier devant le ministère des sports. Ou de la culture, je ne sais plus. Mais c’est certainement vers une carrière de jongleur sur verre pilé que je me dirige.

Peu importe où je me dirigerai, vous resterez dans mon cœur, bande de petits fous. Comme le disait des célèbres Carioquistes : « Youpi, dansons la carioca, c’est bien, faisez tous comme moi. Oh oui! Youpi, dansons la carioca, tant pis s’il faut dire à tout le monde « au revoir ». »

Du soleil et des chansons à vous tous !

Victor – Futur ex Stagiaire iResponsable

Le Stagiaire Arrivé un peu par hasard chez MegaCitiz, Victor est notre stagiaire. Il se démarque par un effort constant pour rater tout ce qu’il entreprend et par sa capacité sans faille à ne jamais rien comprendre. N’occupant aucune fonction vitale dans l’entreprise, on peut le dire, il ne sert à rien.

Comment(1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *