Le billet du stagiaire : Lettre ouverte à Catherine Laborde

Le billet du stagiaire : Lettre ouverte à Catherine Laborde

« Un jour il s’est mis à pleuvoir et ça n’a plus arrêté pendant 4 mois. » (Forrest Gump)

Madame Laborde,
Je vous écris aujourd’hui pour venir vous signifier le ras-le-bol généralisé de l’ensemble des français face au temps que vous nous donnez tous les jours.

Ah c’est super original de nous envoyer une semaine de froid et de pluie en plein mois d’octobre ! Là je dis bravo ! Ça ne vous dis pas de nous poser une petite semaine de soleil, 28°c, vent non-significatif, bière en terrasse, sandales-chaussettes ? Parce que bon, au bureau on utilise la station météo Netatmo. Ah non en fait, on ne l’utilise plus puisqu’on sait ce qu’elle va nous afficher : 100% d’humidité, -16000°c, vent dans la gueule.

Mon chef bien-aimé trouve que c’est « intéressant » toute cette pluie, parce que ça nous permet de tester la fiabilité de nos objets connectés pour la météo. Quand il dit des trucs comme ça, il me rappelle mon entraineur de foot qui nous disait « allez les gars, ce n’est pas perdu » alors qu’il y avait 7-0 pour l’adversaire, que je soupçonnais notre gardien d’avoir des problèmes de vue, que la moitié de l’équipe jouait avec la gueule de bois (l’autre moitié jouait en étant encore bourrée) et que l’espoir de marquer un but était plus mince qu’un opercule (eh ouais Catherine, débrouille-toi avec cette comparaison).

Alors je ne sais pas ce qu’il vous est arrivé dans votre vie pour venir pourrir celle de millions de français, mais il faut que ça cesse. Parce qu’il n’y a qu’au cinéma où tu pécho Andie MacDowell sous la pluie. Dans la vraie vie, t’as le nez qui coule, une toux grasse, tu glisses sur les plaques d’égout, tes chaussettes prennent irrémédiablement la couleur de tes chaussures, tu commences à sécher au moment où il te faut ressortir, tout le monde à une coiffure improbable et est aussi irritable qu’un supporter français le lendemain de la finale de l’Euro.

Catherine, s’il vous plaît, donnez-nous 2 jours de beau temps. En plus, ce week-end je dois aller essayer la montre GPS Polar M400 et les écouteurs sans fil Jabra. Si je ramène tout le matériel trempé, je vais encore me prendre l’enfer par le chef du coup voilà …

Je compte sur vous, madame Laborde, au nom de toute la France.

Je vous prie d’agréer, Ô grande déesse de la pluie et du beau temps, mes salutations distinguées.

Victor – Stagiaire iResponsable

Le Stagiaire Arrivé un peu par hasard chez MegaCitiz, Victor est notre stagiaire. Il se démarque par un effort constant pour rater tout ce qu’il entreprend et par sa capacité sans faille à ne jamais rien comprendre. N’occupant aucune fonction vitale dans l’entreprise, on peut le dire, il ne sert à rien.

Comment(1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *