J’ai testé pour vous : le bracelet connecté à moins de 20€ : Xiaomi Mi Band

J’ai testé pour vous : le bracelet connecté à moins de 20€ : Xiaomi Mi Band

J’étais comme beaucoup d’entre vous, intriguée par cette mode du bracelet connectée à laquelle je participe activement d’ailleurs avec Megacitiz. Mais si je connais assez bien les produits Fitbit, il en est tout autres avec les produits Xiaomi. J’avais avant même de valider mon panier, toute confiance en cette marque chinoise montante car je possède déjà la caméra de sport Xiaomi Yi première du nom et j’en étais plus que ravie. Ca vaudrait d’ailleurs le coup que je vous en parle ici, qu’en pensez-vous ?

Bref, par un beau matin de juillet, avant de m’envoler pour quelques semaines aux USA, j’avais envie d’embarquer un bracelet connecté avec moi mais pas pour autant de défoncer mon budget vacances. Comme le big boss n’a pas voulu me prêter un Fitbit Alta, il a bien fallu que je trouve un plan B. Et c’est là que j’ai découvert que Xiaomi faisait un bracelet connecté. Bon, les avis sur Amzon n’était pas forcément très vendeurs, mais je devine entre les lignes que le produit n’est pas si mauvais que ça. Je me suis lancée, de toute manière, pour 15€, je n’avais pas grand chose à perdre hein.

2 jours après, le Mi Band arrivait à la maison. Dès le lendemain, j’ai commencé à le porter et à me faire fusiller du regard par mon boss car j’avais vendu mon âme en achetant chez un autre. Ben ouais, mais on a pas encore de Xiaomi aussi … BREF.

La théorie

La théorie de ce produit est somme toute assez simple. Il s’agit d’un simple bracelet connecté, sans écran qui suit notre activité sur les points suivants : nombre de pas effectués, distance parcourue et calories brûlées. Le sommeil est également suivi si l’on garde son bracelet la nuit. Enfin, via l’application, l’utilisateur peut définir un objectif journalier et se rendre compte de sa progression en tapotant sur le capteur qui affichera alors 1 à 3 LED selon l’avancée. « En théorie ». Pas de capteur cardiaque dans la version 1 du Mi Band ( celui-ci est arrivé avec la version 1S ), pas d’écran, juste un capteur et un bracelet en plastique. Ah, et le capteur fait également réveil silencieux, pour une sortie de sommeil moins violente que nos réveils classiques.

En pratique

En pratique, on n’est pas si loin du catalogue. En effet, le capteur s’est synchronisé immédiatement avec mon iPhone 5S, le bluetooth a détecté le bracelet rapidement. L’application qui faisait tant parler d’elle car uniquement en chinois et anglais était finalement en français, donc bonne surprise ! Simple, ergonomique, avec un design épuré mais coloré, l’application « Mi » fut une bonne surprise. Pas de trophées ou de challenge comme sur Fitbit mais j’imagine qu’à moins de 20€ le bracelet, il ne faut pas non plus trop en demander.

Packaging
J’avais déjà trouve l’emballage de la caméra d’action Xiaomi Yi plutôt convaincant, ici, Xiaomi me covainc à nouveau ! Avec son packaging – dans le même style que pour la caméra d’ailleurs – en carton rigide, ce petit coffret présente bien le capteur, un écrin peu cher et ça se voit, mais beau et présentable. Il n’a pas grand chose à envier aux emballages de graandes marques et je dirais même qu’il est plus séduisant que les boites de Fitbit. Mais l’avantage sur Fitbit s’arrête là. Le design du bracelet est simple, le bracelet en plastique souple n’est pas désagréable sur la peau mais manque de style, de cachet. Enfin, le capteur couleur alu sur un bracelet noir donne un ensemble peu discret, et pas hyper chic pour qui voudrait sortir avec son bracelet le soir. Dommage.

Côté suivi
Enfin, côté tracking, pas de mauvaise surprise, le suivi d’activité se fait bien, de manière assez fidèle il me semble, bien que je n’ai pas comparé avec un autre bracelet utilisé en même temps. Ca aurait pu être fun d’ailleurs. Je garde l’idée ! Les analyses sont exposées de manière très visuelle et graphique, c’est agréable à utiliser. J’ai pu me confirmer à moi-même que j’avais un sommeil pas du tout reposant puisqu’à 70% estimé comme « léger », j’ai aussi peté mes scores avec joies pendant les vacances pour constater avec horreur qu’une fois rentrée, je m’encrassais à nouveau derrière mon bureau. Il y a quelque chose de gratifiant à tenir ou remplir ses objectifs, je l’admets. L’application gagnerait à récompenser son propriétéiare lorsque l’objectif est atteint, mais bon. On n’est pas chez Fitbit on a dit !

Réveil et notifications
Côté bonus, car j’appelle ça du bonus, le réveil silencieux est vraiment chouette, mais il faut supporter de garder le bracelet au poignet toute la nuit. Bon, moi j’ai supporté 2 semaines et après, je ne pouvais plus. Je l’enlevais chaque soir avant de dormir pour le remettre le lendemain. En deux semaines, j’ai quand même pu voir le suivi du sommeil, plutôt raccord avec l’impression que j’avais sur la qualité de mes nuits, à savoir qu’elles n’étaient absolument pas réparatrices ! Le petit Mi Band l’a confirmé. Voilà « je vous l’avais dit ». Aussi, j’ai apprécié la petite vibration de notification quand je recevais un appel ou un SMS sur mon tél. Une option plutôt utile lorsque comme moi, votre iPhone traine toujours au fond de votre sac / poche / appart’ en mode vibreur voire silencieux.

Durée de vie
Sur le papier, Xiaomi annoncait 12 ou 14 jours d’autonomie. En réalité, j’ai réussi à le tenir plus de 3 semaines sans le charger. Pas mal non ? De ce côté là, c’est une très bonne surprise !

Le hic …
Mais il y a un bémol. Ben oui, il en faut bien un. Le coup du « tapez légèrement sur le capteur pour consulter votre progression grâce aux 3 LEDS » : bon ben ça n’a JAMAIS fonctionné pour moi. Ah j’ai vu les LEDs allumées, donc elles n’éteint pas mortes. Je n’ai juste toujours pas compris 6 mois après comment déclencher efficacement cet allumage ! donc bon … pour ça, faudra repasser, mieux vaut consulter l’application directement sur son smartphone, c’est plus rapide / efficace / fiable !

Mon avis

Franchement, pour même pas 15€ ( le prix varie d’un revendeur à l’autre, je dis ça en passant et pas trop fort car le boss m’en veux encore d’avoir acheté chez un autre #adultèreprofessionnelle ) je ne risquais pas grand chose et j’ai été plutôt surprise. Le bracelet n’est pas hyper beau, on est loin du design de Jawbone ou Fitbit, mais pour démarrer le suivi d’activités, le Mi Band fait le job ! Simple à utiliser au quotidien, avec une batterie qui semble increvable, ce petit bracelet est une bonne entrée en matière pour qui voudrait suivre son activité sans trop investir. Après, pour aller plus loin, avoir des challenges, franchir des paliers, jouir des encouragements d’une communauté d’utilisateurs, évidemment il y a Fitbit.

Notez que la version 1S du Mi Band inclus un capteur cardiaque pour suivre ponctuellement votre rythme cardiaque. Enfin, le Mi Band 2 offre lui un petit écran, affichant l’heure, votre progression et quelques informations en plus. Plus visuel, mais un peu plus cher.

Pour finir, je dirais qu’une fois de plus, Xiaomi s’est lancé avec succès sur un marché en cassant, une fois n’est pas coutume, les prix et en se contentant d’offrir les fonctions principales, sans en faire trop. De quoi convaincre les plus réfractaires aux bracelets connectés mais aussi de quoi séduire les personnes curieuses n’ayant pas le budget pour un Fitbit.

Bravo Xiaomi en tout cas. Il me tarde de vous voir débarquer officiellement sur le marché européen !

Megacitiz Spécialiste des objets connectés depuis 2015, Megacitiz est un site de vente en ligne proposant bracelets fitness, accessoires smarthome, drones, smartwatches et caméras d'action. Le blog dont le but est de vulgariser l'approche aux objets connectés est tenu par Maureen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *